LUX FASHION WEEK Arlon 2018

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

LUX FASHION WEEK

La Lux Fashion Week constitue l’événement incontournable du secteur de la mode en Province de Luxembourg.

Organisée chaque année depuis 2015 et répartie sur 10 jours, la semaine de la modeluxembourgeoise débute par un défilé au coeur de la ville d’Arlon et se poursuit avec diversesmanifestations gravitant autour de la mode.

HISTORIQUE DU PROJET
Le projet Lux Fashion Week trouve son origine dans la volonté personnelle d’Anne-Sophie Gérouville, chef d’édition adjointe aux Éditions de L’Avenir. Elle souhaitait créer un événement pouvant mettre en lumière des créateurs trop peu connus au sein et en dehors du milieu rural dans lequel ils évoluent, le manque de masse critique au sein du territoire constituant un frein à leur expansion.

LUX FASHION WEEK Arlon 2018


UNE SÉLECTION DE 14 CRÉATEURS
Pour cette édition 2018, 14 créateurs, dont un duo, présenteront au grand public 13 collections distinctes. Proposer autant de styles que de créateurs présents : voilà la force de l’événement. Du prêt-à-porter au sur-mesure, de la tenue de ville à la robe de soirée en passant par la robe de mariée, chacun y trouve son bonheur.


DES ÉVÉNEMENTS INCONTOURNABLES
Plusieurs événements rythmeront ces 10 jours de Fashion Week, parmi lesquels : le défilé des Princes et Princesses du Carnaval d’Arlon, une vente très privée au sein du Palais, une conférence sur le thème « Entreprendre dans le secteur mode : entre créativité et proactivité », une exposition des photos de DIGAMÉSI. Le Lux Fashion Store fera également son grand retour pour cette quatrième semaine de la mode luxembourgeoise. Plusieurs ateliers seront proposés au grand public.

La Lux Fashion Week poursuit deux objectifs principaux. Dans un premier temps, elle vise à promouvoir le savoir-faire des stylistes de la Province de Luxembourg au sein de son territoire mais également à travers le reste de la Belgique ainsi que dans les pays limitrophes tels que le Grand-Duché du Luxembourg et la France. Dans un second temps, elle vise à créer des synergies autour d’un secteur particulier et cela au sein de différents domaines, d’habitude peu amenés à se rencontrer.La Lux Fashion Week poursuit deux objectifs principaux. Dans un premier temps, elle vise à promouvoir le savoir-faire des stylistes de la Province de Luxembourg au sein de son territoire mais également à travers le reste de la Belgique ainsi que dans les pays limitrophes tels que le Grand-Duché du Luxembourg et la France. Dans un second temps, elle vise à créer des synergies autour d’un secteur particulier et cela au sein de différents domaines, d’habitude peu amenés à se rencontrer.A la tête du projet Lux Fashion Week, trois partenaires organisateurs : la Province de Luxembourg, la Ville d’Arlon et les Éditions de l’Avenir.

Continuant de promouvoir le savoir-faire des stylistes de la Province de Luxembourg, les organisateurs de la Lux Fashion Week abordent cette quatrième édition avec une volonté pérenne de mettre en avant les stylistes luxembourgeois et souhaitent cette année que leur talent dépasse les frontières de la Province de Luxembourg.

NOUVEAUTÉ CETTE ANNÉENOUVEAUTÉ CETTE ANNÉE

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Le lieu du défilé, toujours atypique, mais au centre-ville et à nouveau en lien avec le milieu ferroviaire, puisque ce bâtiment est le centre routier de la SNCB, désormais transformé en parking pour les navetteurs.Afin de causer le moins de désagréments possibles aux navetteurs, la Ville d’Arlon mettra en place des navettes depuis le parking de la Maison de la Culture entre 6h et 9h et en fin de journée de 16h à 19h du mercredi 26 au vendredi 28 septembre.

COLLABORATION AVEC LES ÉCOLES DE LA PROVINCECOLLABORATION AVEC LES ÉCOLES DE LA PROVINCE

Trois écoles collaborent chaque année avec plusieurs sections de la Lux Fashion Week : l’INDA (sections « Acceuil » et « Habillement ») ; l’ISF (sections « Esthétique » et « Coiffure ») ; et l’ITELA (sections « Coiffure » et « Assistant aux métiers de la prévention et de la sécurité »).

« La Lux Fashion week s’est imposée comme un événement de référence en Grande-Région dès sa première édition, rassemblant plusieurs centaines de personnes. Un travail de longue haleine, puisqu’un an est nécessaire à la bonne organisation de celui-ci. »


ANNE DEPREZ

 LUX FASHION WEEK Arlon 2018


Anne Deprez est spécialisée dans la création de robes de mariée et de cérémonie sur-mesure. Elle imagine, crée et fabrique elle-même chacune des robes pour des clientes provenant des 4 coins de Belgique et d’Europe.
Créatrice de mode autodidacte et diplômée en couture, coupe et patronage, elle a suivi de nombreuses formations en Stylisme, Histoire de l’Art et de la Mode, Prototypage, Lectra, etc.
Forte de ses 20 ans d’expérience, elle a créé un univers emprunt d’élégance, sublimant coupes et matières.
Dans son atelier, Anne Deprez crée chaque robe avec sa cliente pour qu’elle soit le reflet de sa personnalité, chaque coupe étant choisie afin de flatter la silhouette. Chaque robe est absolument unique.
Ses créations sont griffées de la marque déposée digaméSi (Dis-moi oui, en espagnol).
Sa collection : Assiléa


Assiléa, un nom évocateur de rêve, de quiétude, de légèreté… Pour cette collection, Anne Deprez a laissé parler son imagination, sans contrainte aucune, variant les coupes et les silhouettes autour de ce thème, travaillant les matières précieuses, sans compter ses heures…
La collection Assiléa a donc demandé un énorme travail à la main.
Vous découvrirez de très belles robes et, plus encore, des robes qui rendent belles celles qui les portent.
Une griffe incomparable, un univers d’exception qui ose transcender les modes : cette fois encore, les créations d’Anne Deprez marqueront les esprits et vous emporteront dans un monde de rêve et de raffinement.
« Je ne fais pas de belles robes ; je crée des robes qui rendent mes clientes belles. »

BASTIEN SEBILLOT

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Bastien Sebillot est un couturier autodidacte belge originaire de Virton.
D’abord formé au métier de comédien au cours Florent à Paris, il finit par abandonner les planches.
Passionné depuis son enfance par la création, il est alors formé par l’un des meilleurs ouvriers de France. C’est pour lui une manière de dire et une façon de raconter des choses, de laisser une empreinte originale et personnelle.


Bastien a déjà représenté notre pays à plusieurs occasions lors d’événements liés à la mode : à Berlin, à Strasbourg, au Luxembourg, en tant que styliste de la société Total Belgique pour les 24h de Spa Francorchamps et le Salon de l’Auto, etc.
La maison Sebillot collabore également avec des associations telles que la Croix-Rouge afin de soulever des fonds.
« Au commencement il n’y avait rien. Et ce rien n’était ni vide ni vague : il n’appelait rien d’autre que lui-même. Et Dieu vit que cela était bon. Pour rien au monde il n’eût créé que quoi que ce fût. Le rien faisait mieux que le convenir. Il le comblait. » (Amélie Nothomb)
AW 2018-2019 | Crépuscule
Cet hiver, Bastien Sebillot vous emmène dans un voyage à travers les matières, le contraste et la forme dans un univers crépusculaire ou l’ombre et la lumière ne font qu’un. Bastien espère que cette collection « Crépuscule » vous fera voyager autant qu’elle les a fait rêver, lui et son équipe.

FLORENCE MAZUIS

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Florence Mazuis a 22 ans et est originaire d’Arlon. Après avoir obtenu son diplôme en Arts plastiques, elle a suivi une formation de styliste à l’HELMo Mode à Liège.Florence Mazuis a 22 ans et est originaire d’Arlon. Après avoir obtenu son diplôme en Arts plastiques, elle a suivi une formation de styliste à l’HELMo Mode à Liège.Cette toute jeune créatrice propose essentiellement des collections féminines et excentriques où elle s’amuse avec les imprimés et les couleurs des tissus, qu’elle dessine elle-même.

Sa collection 2018 : On the road to a nice (s)trip (tease) | Une collection dénudée de sensSa collection 2018 : On the road to a nice (s)trip (tease) | Une collection dénudée de sensLa collection de Florence Mazuis puise son inspiration dans le Rock’n’roll des années 50 aux Etats-Unis, notamment reconnaissable à ses vêtements typés : veste tailleur, jupe crayon, débardeur en tricot, etc.Au fur et à mesure, la peau se découvre, le vêtement est transparent ou cache un décolleté, des jambes longilignes.Les matières sont étudiées : la soie, le voile transparent, le cuir en contradiction avec le velours, le prince de galles, le tissus ligné et le carreau.Pour les couleurs, la principale source d’inspiration de cette collection provient des enseignes lumineuses aux formes excentriques des cinémas, restaurants, bars qui éclairaient la nuit noire des rues New-Yorkaises des 50’s.

Ces silhouettes racontent une histoire : celle de la jeune fille devenant la femme rebelle prête à (se) faire le mâle.

HÉLÈNE  GUIOT

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Hélène Guiot est une créatrice passionnée depuis plus de 25 ans.


Peu à peu, ses premières collections de prêt-à-porter ont laissé place aux robes de mariée, robes de suite, créations enfants et accessoires et depuis peu, quelques pièces uniques pour hommes. Le tout en création exclusive, réalisé selon le savoir-faire de la haute-couture : sur-mesure et finitions à la main.
Hélène accueille ses clientes sur rendez-vous à son atelier et se déplace à leur convenance.
L’édition de la Lux Fashion Week Arlon 2017 a marqué un tournant important dans sa carrière où une collaboration avec le Palais Royal lui a offert une voie « princière ». Elle a eu l’honneur d’habiller La Princesse Astrid lors de son voyage en Uruguay.


Sa collection 2018 : La Dolce Vita
La femme habillée par Hélène Guiot sera élégante, lumineuse, scintillante et pulpeuse. Les dentelles détourées sont posées à la main, les milliers de fleurs d’organza sur voiles côtoient les crêpes de soie les plus flous.
Cette collection Dolce Vita s’adresse à toutes les femmes ! Chaque création peut être adaptée à votre silhouette, votre personnalité et peut être réalisée dans la teinte de votre choix.
Laissez-vous emporter par ce florilège de légèreté, de féminité et de sensualité…

 

ISABELLE LORANT et DOMINIQUE THOMAS

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Isabelle Lorant a appris les bases de la couture et ses secrets à l’HELMo à Liège. Elle est ensuite passée par l’INDA à Arlon pour parfaire et élargir sa formation.Isabelle Lorant a appris les bases de la couture et ses secrets à l’HELMo à Liège. Elle est ensuite passée par l’INDA à Arlon pour parfaire et élargir sa formation.Ses silhouettes sont épurées et minimalistes. La couleur noire est privilégiée pour mettre en valeur la coupe souvent « décalée » du vêtement.

Dominique Thomas est diplômée de l’académie des Beaux-Arts d’Arlon en bijouterie et création textile et en a fait son activité principale depuis quelques années. Elle participe à de nombreuses expositions individuelles ou collectives.
Sa collaboration avec Isabelle Lorant lui permet d’adapter sa vision du bijou contemporain au monde de la mode et de donner une dimension différente à son travail.


Leur collection 2018 : En Construction
Leur collection est inspirée du monde de l’industrie.
Les matériaux utilisés sont bruts et détournés de leurs fonctions premières.
Le style général est épuré, le noir est dominant et, comme pour la collection précédente, le bijou fait partie intégrante de la silhouette.
L’apport de métaux tels que l’aluminium ou l’acier renforce l’aspect industriel de leur démarche qui est essentiellement créative et artistique.

 

JULIE  ALEXANDRE

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Julie Alexandre est une jeune créatrice belge originaire Virton en province de Luxembourg, diplômée en 2016 de l’HELMo Mode à Liège.
Elle a été sélectionnée pour participer à plusieurs défilés dont les Brussels Fashion Days et Young and able Belgium. Julie participe pour la seconde fois au défilé de la Lux Fashion Week.


Sa collection 2018 : Fearless Women
Julie vous présentera sa collection « Fearless Women » inspirée des aplats de couleurs du photographe suédois Carl Kleiner et du streetwear incontournable de la femme actuelle. Un style féminin aux détails sportwear.
Les coupes sont épurées, les textures et les matières sont multiples, la collection variant de la veste courte en laine inspirée du perfecto à la robe en voile à effet plumetis.

KATHLEEN GUÉRISSE 

 LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Originaire de Tenneville, Kathleen a installé son atelier à Sibret dans les Ardennes.
Elle y réalise principalement des tenues de mariée, de soirée mais aussi tout projet de costumes et quelques pièces Homme & Enfant.
Chaque pièce est unique et sur-mesure. Kathleen réalise toutes les étapes de fabrication, du croquis au produit fini. Son style peut être classique mais aussi extravagant ! Pour ses défilés, elle mise sur le spectacle dans une approche artistique.


Sa collection 2018 : The Great Gatsby
Les « années folles », voilà une époque qui révèle une infinie joie de vivre et beaucoup d’insouciance.
Faire la fête est un vrai leitmotiv. Venu d’Amérique avec les Alliés, le jazz fait son apparition et les music halls ont la côte avec des noms comme Joséphine Baker ou Ella Fitzgerald.
La femme connaît aussi son émancipation ! Au revoir les corsets, au revoir le politiquement correct : elle boit, elle fume, elle conduit vite et s’habille comme un homme.
Le style androgyne et masculin à la Garçonne nait, c’est la tenue de jour par excellence.
Le soir venu, la belle de nuit se transforme en femme assumée et indépendante, pleine d’extravagance. Tout est permis tant que l’élégance et la bonne humeur suivent.
Plumes, brillants, couleurs, franges… autant de codes que cette collection va reprendre pour tenter de respecter le faste de cette période glorieuse. Welcome to the show !

LOUBNA JAAFARI

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Loubna Jaafari est une styliste originaire d’Athus.
Dans son atelier de l’Espace Croix d’or à Martelange, elle propose des pièces uniques et sur-mesure.
Loubna a suivi des études de stylisme-modélisme à Francisco Ferrer à Bruxelles.
Depuis plusieurs années, elle s’intéresse aux motifs textiles sous forme de broderie, patchwork, peinture, sérigraphie, etc.
Des techniques multiples qui lui permettent d’apporter un côté unique au vêtement et réunir ses deux passions premières : les arts plastiques et la création textile.
Elle s’intéresse également à l’Upcycling et a mis en place, avec son collectif, un café créatif, où la couture et le recyclage sont mis à l’honneur. Une manière de donner une seconde vie au textile, tout en passant un bon moment.


Sa collection 2018 : Jungle Urbaine
Pour cette édition 2018, Loubna Jaafari propose au grand public une collection « streetwear » inspirée des années 90.
L’univers de la rue et du sport seront mis à l’honneur. Sa gamme de couleur sera sobre, mais relevée d’une belle touche de pep’s

Marie Schweisthal est diplômée de l’HELMo Mode à Liège. Elle vous accueille dans son atelier-boutique situé aux 3 frontières à Aubange.
Marie confectionne deux collections exclusives par an
mais s’est spécialisée dans la création sur-mesure de tenues de cérémonie et robes de mariée « haute couture ». L’intégralité de ses créations est fabriquée en Belgique.
Sa passion est de mettre ses clients en valeur et de respecter la philosophie de l’élégance.

MARIE SCHWEISTHAL

LUX FASHION WEEK Arlon 2018AW 2018-2019 | I’m that guy
Cette nouvelle collection s’inspire des codes vestimentaires masculins. Nous avons toutes un côté « mec » en nous, une virilité féminine, une force de caractère, l’envie de renverser les codes de la galanterie, un doux euphémisme du sexe fort…
Le fil conducteur de la collection I’m that guy ? Des smokings bien taillés, des vestes tailleurs, des chemises oversizes, parfois transformées en robes, des sweats revisités.
Casuals mais élégants, des looks légèrement débraillés ou tout au contraire, des tenues rigoureusement affirmées.
Nous découvrirons des accessoires masculins tels que des cravates, des noeuds papillons, des bretelles, des cols chemisiers retravaillés en découpe, en trompe l’oeil, en bijoux, en perles...
La palette de couleurs se rapproche d’un dressing masculin, noir-gris-blanc-camel, ponctuée de rouges intenses (la couleur phare de la saison prochaine), illuminée de touches de brillances.
I’M THAT GUY, se revendique une collection très féminine tout en s’inspirant de tenues totalement masculines !
« Nous vivons une époque qui se veut féministe, où les femmes revendiquent leurs droits d’égalité politique, économique, culturelle, sociale et personnelle ! »

 MATHIEU PANZOKOU

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Mathieu, 23 ans, est originaire de Bastogne et décroche un diplôme de styliste-modéliste après trois années passées au sein de l’HELMo Mode à Liège (dont une demi-année à Valence en Espagne).
Il aime mélanger les styles sportswear et chic dans un esprit minimaliste et structuré. Il apprécie les vêtements en apparence simples, pouvant cacher un éventail de subtilités et de technique.
Mathieu apprécie le travail soigné à la perfection et a déjà eu l’occasion de présenter son savoir-faire lors du défilé de la Lux Fashion Week 2017.



Sa collection 2018 : I don’t give a F*ck
Pourquoi ce titre ? Cette année, Mathieu Panzokou veut jouer sur le fait qu’il ne fera attention à rien ! Littéralement traduit en français, le titre de sa collection signifie « Je n’en ai rien à foutre ».
Mathieu veut montrer son côté rebelle… De quelle façon ? Pour cette collection 2018, il ne se basera sur aucune tendance et créera totalement en fonction des idées qui lui passent par la tête.
Il veut également prouver que l’on peut créer des pièces vestimentaires avec des matières qui ne sont pas, à la base, destinées aux vêtements telles que, par exemple, des tissus d’ameublement ou des pompons de pom-pom girls.
Beaucoup de matières seront au rendez-vous. Tout se jouera également sur la présentation de ses pièces lors du défilé et sur les différentes associations faites entre les vêtements.


Une belle surprise en perspective !

SANDRINE DAUCHOT 

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Diplômée de l’Institut d’enseignement supérieur artistique Bishoffsheim en 1993, Sandrine Dauchot intègre l’univers de la mode en qualité de modéliste.
Elle évolue ensuite en tant que styliste-modéliste freelance auprès de créateurs belges et étrangers de renom.
Ses collaborations singulières lui permettent d’acquérir une expérience incomparable, en même temps que croît l’envie de créer un label indépendant.
En 2007 s’ouvre à Arlon l’atelier-boutique « Il était une fois... ». Le concept est sobre et chic, mais personnalisable à souhait puisque la créatrice s’est spécialisée dans la confection de robes de mariées, robes de suite et robes de cérémonie sur-mesure.


Sa collection 2018 : Montre-moi ton côté sombre
La collection présentée par Sandrine s’articule autour de robes de soirée, clin d’oeil aux mariées. Claires pour midi, sombres et luisantes pour minuit.
Des silhouettes fluides à porter lors de fêtes champêtres, de mariages vintages, de soirées à l’opéra ou en tête à tête.
Mousseline, tulle brodé, crèpe, dentelle, plume et lainage se côtoient pour rendre justice à la femme.

SOPHIE DE BROUWER 

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Sophie De Brouwer est passionnée de mode depuis longtemps.
Après des études de stylisme et de couturière, elle passe par la création dans le prêt-à-porter, la réalisation originale de robes de mariée et la décoration d’intérieur. Elle crée ensuite des accessoires sur-mesure pour ses amies en choisissant méticuleusement tissus et couleurs.
Fin 2013, Sophie lance sa propre entreprise et ouvre son atelier : foulards, écharpes, colliers, bracelets et vêtements entièrement « tailor-made » et uniques.
Sa devise est de réaliser des pièces raffinées pour des personnalités affirmées. Elle accorde beaucoup d’importance aux détails. Chaque pièce est unique, réalisée avec des tissus de qualité et confectionnée de manière artisanale.
Sophie De Brouwer a participé aux éditions 2015 et 2016 de la Lux Fashion Week.


Sa collection 2018 : Inner Peace
Des tissus doux et fluides (velours, laine, sequins, fausse fourrure, etc.) ont inspiré Sophie De Brouwer pour une collection alliant les basiques du sportwear et l’ultra-féminin.
Des coupes simples et féminines avec juste quelques touches de fantaisie afin d’affirmer sa personnalité.
Une collection toute en retenue qui donne une impression de force tranquille et marie confort

TAMARA STEA

LUX FASHION WEEK Arlon 2018

Après obtention de son diplôme de styliste, Tamara Stea a poursuivi son parcours en tant que styliste free-lance pour de grandes marques à Paris. Elle se spécialise alors également en bijouterie.
De retour dans la région, elle se lance dans la vente de ses collections, réalisées en séries limitées, vendues en boutiques ou lors de vente privées.
Son univers de création est une vitrine sur le monde de la féminité, de l’élégance et du glamour, mariant l’improbable et l’inattendu.
Sous ses coups de crayons se déclinent des collections précieuses destinées aux femmes qui se veulent tantôt d’une sagesse angélique, tantôt capricieuses et sauvages.


AW 2018-2019 | Foudroyante
Les silhouettes se fragmentent grâce aux lignes directrices pour des tenues qui se veulent audacieuses et sophistiquées.
Un subtil mélange de caractère et de sensualité savamment étudié pour des créations raffinées gorgées de féminité.
Mais gardons un peu de mystère…
« La marque Luna Mara est une griffe glamour sur talons aiguilles. »

Source : LUX FASHION WEEK

 photos de © Les Rencontres Photographiques d’Arlon

tsescorts.com